samedi 5 mai 2018

RETOUR SUR LA SORTIE DU 7 AVRIL CHOISY AU BAC









Samedi 7 Avril, l'association donnait rendez-vous à ses adhérents et amis à Choisy-au-Bac pour une visite découverte sur le thème des villas de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle. Le rendez-vous étant fixé devant l'école Robert et Cécile Mourez, l'occasion était donnée d'évoquer la reconstruction du quartier du centre suite à l'incendie provoqué par les Allemands le 2 Septembre 1914 et notamment celle de l'école grâce à des fonds américains en 1926. On remarqua aussi le monument aux morts, œuvre de Léon-Marius CLADEL, élève du sculpteur Bourdelle.
Conduit par Cécile Gambier, guide conférencière, historienne et élue de la commune, le groupe composé d'une dizaine de personnes, a pu découvrir l'étonnant patrimoine architectural de cette commune, lieu de villégiature fréquenté par la bourgeoisie parisienne de l'époque. Parmi les demeures notables citons la Brunerie qui fut la résidence de la famille Binder Mestro. Henry Binder était un industriel parisien dans la carrosserie des véhicules hippomobiles qui fut maire de Choisy-au-Bac. Aujourd'hui, cette belle demeure agrémenté d'un parc n'est autre que la mairie de la commune. Plus loin, en direction du Francport, entre forêt de Laigue et rives de l'Aisne, les visiteurs ont pu découvrir la villa du Châtelet qui a appartenu au compositeur Léo Delibes et qui fut bâtie en 1886. C'est la propriétaire actuelle Madame Alix de Lauzanne qui accueillit le groupe dans sa splendide demeure. Une occasion rare de pouvoir visiter ce lieu privé, qui cependant accueille des hôtes de passage avec location de chambres dans un cadre enchanteur. Les murs de cette demeures résonnent encore des opéras de Delibes telles que Coppelia ou Lakmé et gardent le souvenir de cette communauté de musiciens et artistes venue coloniser Choisy (Charles Grisart, Georges). Sculptures de masques, de lyres ornent encore la façade, marquise, bow-windows et kiosque sont encore en place et offrent à la villa un caché particulier. Un grand merci à Madame de Lauzanne pour son accueil chaleureux.http://villaduchatelet.com/
Plus loin, Cécile Gambier fait découvrir la villa « les Elfes » de style anglo-normand avec un magnifique pigeonnier. Puis, changement de quartier, c'est en direction de la route de Tracy que les marcheurs se dirigent alors pour aller voir le Château du Vivier, appelé aussi Château de Royaumont , spécimen intéressant d'architecture hétéroclite, devenu co-propriété privée, divisée en appartements et entourée d'un fossé. Elle appartint à la famille Thurneyssen. La visite se termine dans la rue G.Clémenceau avec deux villas intéressantes. La première ayant appartenu à la famille Charlot et à Jacques Pils, tandis que la seconde fut la villa de la famille de la Bouglise.
Cette belle après-midi ensoleillée se termina par un rafraîchissement offert dans une propriété qui fut le site de l'ancienne abbaye St-Etienne de Choisy dont quelques vestiges subsistent, notamment le porche d'entrée, aujourd'hui muré et vraisemblablement du XIIè s.
Un grand merci à Cécile Gambier pour cette belle balade au cœur de Choisy.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire